Services Activités La Ville

Réparation d’un ponceau sous la rue de la Gabelle à l’intersection de la route 132

Émise le 19 septembre 2022
15:32

La violence envers les élus, il faut que ça cesse

Citoyens

La violence envers les élus : il faut que ça cesse

Lettre ouverte du maire de Varennes

Attaques verbales envers la vice-première ministre Chrystia Freeland, vandalisme et cambriolage du bureau de comté du député de Marquette, Enrico Ciccone, insultes et menaces de mort à l’endroit de la députée de Saint-Laurent Marwah Rizqy ne sont que les exemples récents de ce qu’ont vécu nos collègues élus. Selon Radio-Canada, en 2022, il y a eu plus de 200 plaintes de menaces graves sur les élus au Québec, contre 16 en 2019. Comment en sommes-nous arrivés là ?

Je suis impliqué dans la politique municipale à Varennes depuis 15 ans. D’abord conseiller municipal en 2007, j’ai été élu maire lors des élections de 2009. Dans les dernières années, j’ai pu observer une montée fulgurante de la violence envers les élus et une dégradation de la qualité des échanges avec certains citoyens en désaccord avec nous. En quinze ans de carrière, j’ai été victime de deux agressions verbales plutôt corsées. Récemment, lors d’une fête familiale à Varennes, j’ai été abordé de façon très violente par une citoyenne, qui m’a insulté sans limites alors que j’étais avec ma conjointe et de nombreux jeunes enfants.

Comme élu municipal, je suis privilégié d’avoir un contact de proximité avec les citoyens de Varennes et heureusement je me sens rarement menacé. Personne ne mérite de vivre autant d’agressivité dans son travail, de quelque forme que ce soit, en personne ou via les médias sociaux qui sont souvent utilisés comme un outil de harcèlement.

Le droit de dénoncer existe, il est normal et voulu que tout un chacun puisse exprimer son opinion et son désaccord avec certaines idéologies. Pouvons-nous échanger dans la paix et sans violence verbale ou physique? Il s’agit d’une menace directe à notre démocratie. Avec cette lettre, j’invite au calme et au respect de tous.

Martin Damphousse
Premier vice-président de l’Union des municipalités du Québec
Préfet de la MRC Marguerite-d’Youville
Maire de Varennes

MartinDamphousse.png (323 KB)