Les villes de Varennes, Sainte-Julie et Saint-Amable adhèrent au programme d’excellente en eau potable

M. Martin Damphousse, président de la Régie intermunicipale d’eau potable (RIEP) et maire de Varennes, Mme Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie et M. Stéphane Williams, maire de Saint-Amable, respectivement première et deuxième vice-présidents de la RIEP, ont annoncé aujourd’hui la signature d’un protocole d’entente avec l’organisme Réseau Environnement, officialisant ainsi leur adhésion au Programme d’excellence en eau potable (PEXEP). Cet accord vient confirmer l’engagement des trois Villes à maintenir leurs hauts standards en matière de qualité de production de l’eau potable. 

La prochaine étape du PEXEP exigera la compilation de 12 mois consécutifs de différentes données et la mobilisation du personnel de la RIEP afin de permettre, en phase suivante, l’analyse constante du fonctionnement de la station afin d’atteindre des standards toujours plus élevés et prouver que la production de l’eau potable est sans faille. Une fois la démarche enclenchée, une cote annuelle sera décernée à la RIEP pour la qualité de l’eau produite, le plus haut niveau étant à 5 étoiles. 

« Notre objectif est de produire eau potable qui dépasse les standards de qualité établis par la réglementation québécoise dans le but de prévenir toute contamination microbiologique. Nous sommes persuadés que nous l’atteindrons grâce au professionnalisme des employés de l’usine de traitement de la Régie intermunicipale de l’eau potable Varennes, Sainte-Julie et Saint-Amable que nous saluons pour cette initiative », déclare le président de la RIEP et maire de Varennes Martin Damphousse. 

« Nous sommes convaincus que le PEXEP viendra confirmer, à l’aide de mesures précises, que les citoyens de nos trois villes boivent une eau potable d’exception. Grâce à la communauté de pratique créée avec les autres membres de Réseau Environnement, la Régie aura accès aux meilleures pratiques de gestion et partagera les siennes, créant ainsi une synergie positive dont profiteront nos concitoyens », souligne Mme Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie et première vice-présidente de la RIEP.  

« Le Programme d’excellence en eau potable vise aussi un partenariat financier avec l’ensemble des membres du programme, notamment par le partage des coûts, des équipements, des expériences et des expertises, le tout au bénéfice des citoyens. L’objectif est ainsi de livrer la meilleure qualité d’eau potable au meilleur coût possible », précise M. Stéphane Williams, maire de Saint-Amable et deuxième vice-président de la RIEP. 

Un mouvement au-delà des frontières 

Au Québec, 29 municipalités regroupant 47 stations de traitement participent au programme. Plus de 4 500 000 personnes sont alimentées en eau potable par des stations de traitement membres du PEXEP. Mentionnons que le Programme d’excellence en eau potable est basé sur le programme américain Partnership for Safe Water de l’American Water Works Association. Les trois Villes s’inscrivent donc dans un mouvement international d’excellence en eau potable. 

Rappelons que la RIEP dessert près de 65 000 citoyens. Elle est reconnue pour ses moyens de contrôle proactifs, tels que l’utilisation d’un drone muni d’une caméra 4K, afin de voir si la structure intérieure est toujours en bon état grâce à une inspection visuelle rapprochée. Elle est le reflet de la volonté de fournir, aux trois Villes desservies, une haute qualité de services conforme à leurs attentes.

groupe

 

Date affiché: 
25 Fév 2019
CITOYENS     ACTIVITÉS     INVESTISSEURS     PORTRAIT  
Offres d'emploi Plan du site URGENCE Pour nous joindre Administrer
Copyright - Tous droits réservés 2011