Toponymie

N

Napoléon-Duschesnois, rue

Napoléon Duschesnois est né à Varennes en 1808 d'Étienne Duschesnois et de Marie-Josephte Massue. Médecin comme son père, il épouse Françoise Ainsse en 1827. Après la bataille de Saint-Charles, en 1837, ce patriote se réfugie aux Etats-Unis et revient en 1838. Après la défaite à Rivière-à-la-Tortue (près de la ville de La Prairie), il s'exile en Amérique du Sud où il fonde une seconde famille. Son fils, Napoléon, comme son père et son grand-père, sera médecin dans notre municipalité, puis maire de 1882 à 1886.

Nicolas-Chapu, rue

Fils d'Antoire Chapu et de Claudine Reber, de Besançon, en Franche-Comté, Nicolas Chapu arrive à Varennes en 1686. Il se marie avec Angélique Gautier en 1689. De cette famille pionnière originent plusieurs descendants dont le nom s'écrit aujourd'hui « Chaput ».

Nicolas-Choquet, rue

Nicolas Choquet dit Champagne, soldat du régiment de Carignan, est né en 1643 à Amiens en Picardie. Il arrive en août 1665 à Varennes et épouse Anne Julien en 1667. Ils eurent onze enfants. Un monument a été érigé en 1965, à l'angle du boulevard René-Gaultier et de la rue Nicolas-Choquet, pour souligner le 300e anniversaire de l'arrivée de Nicolas Choquet en Nouvelle-France.

retour

CITOYENS     ACTIVITÉS     INVESTISSEURS     PORTRAIT  
Offres d'emploi Plan du site URGENCE Pour nous joindre Administrer
Copyright - Tous droits réservés 2011