Toponymie

B

Baronnie, chemin de la et montée de la

Toponyme fantaisiste apparaissant vert 1750, étant donné qu'il n'y a jamais eu à Varennes ni baron, ni baronnie.

Beauchamp, rue

Joseph Beauchamp, ancêtre de la branche varennoise, a construit vers 1770 la maison Beauchamp et la maison Beauchemin sur le rang de Picardie.

Beauchemin, rue

Sobriquet de Nicolas Petit dit Beauchemin, né en 1707 à Varennes, fils de Louis Petit dit Laprée. Nicolas est le premier ancêtre de la lignée des Beauchemin. Philias Beauchemin (1875-1960) était propriétaire de la terre lors de l'ouverture de cette rue.

Beaucourt, rue

François Beaucourt naît à Laprairie en 1740 et meurt à Montréal en 1794. Peintre, il prend des leçons dans l'atelier de son père. Après une quinzaine d'années en Europe, où il épouse une Bordelaise, il revient s'installer à Montréal. On retrouve plusieurs de ses œuvres à la basilique de Varennes : La Vision de Saint Jérôme (1792), Saint Augustin (1792), Saint Grégoire (1793) et Saint Ambroise repoussant Théodose (1793).

Beauregard, rue

Arthur Beauregard (1907-1974) était propriétaire de la terre à l'époque de l'ouverture de cette rue.

Bissonnette, rue

La famille Bissonnette est l'une des plus anciennes familles de Varennes. Jacques Bissonnet, l'ancêtre dont le patronyme en terre française s'écrivait Bessonnet, a acquis une terre au cap de Varennes en la censive de René Gaultier de Varennes le 26 juillet 1669. Il unit sa destinée à Marie Collet le 19 novembre 1670. Ils eurent seize enfants dont six sont décédés en bas âge.

Blain, rue

Nom donné en l'honneur des familles Blain qui habitèrent Varennes et dont l'ancêtre Pierre arriva en 1900 pour exercer le métier de commerçant.

Bordages, rue des

Glaces côtières des cours d'eau.

Borduas, rue

En l'honneur des familles Bordua(s) et Bourdua(s) établies à Varennes. L'ancêtre, François Borduas, est né à Genay en France en 1732 et est décédé en 1815 à Varennes. Il était l'époux de Marie-Anne Le Brodeur.

Borry, rue

Laurent Bory, sieur de Grandmaison, devint propriétaire de la seigneurie de la Guillaudière en 1668, reçut son titre de seigneur en 1672 et mourut lors du massacre de Lachine en 1689.

Brien, rue

Louis Brien dit Desrochers, né en 1639 à Ploërmel en Bretagne, arrive au pays vers 1676. Il épouse Suzanne Bouvier en 1681 et s'établit à l'île Sainte-Thérèse. Ils eurent une douzaine d'enfants et ses garçons perpétuèrent les noms de Desrochers, Durocher et de Brien. Il fut inhumé à Varennes en 1708. En 1981, les descendants de Louis Brien et de Suzanne Bouvier érigèrent un monument sur l'île Sainte-Thérèse afin de commémorer le 300e anniversaire de leur établissement dans l'île.

Brunelle, rue

Famille pionnière de Varennes, dont l'ancêtre Jacques Brunet (Brunel), originaire de Normandie épousait en 1677, à Boucherville, Suzanne Berteault. La même année, ils s'établirent à Varennes.

Bruyère, rue de la

Plante à fleurs violettes ou roses poussant sur les sols siliceux où elle forme des landes d'aspect caractéristique.

Butte-aux-Renards, chemin de la

Ainsi désigné parce qu'à l'origine s'y trouvait, selon la tradition orale, une butte à l'orée du bois, où les renards avaient leurs tanières.

retour

CITOYENS     ACTIVITÉS     INVESTISSEURS     PORTRAIT  
Offres d'emploi Plan du site URGENCE Pour nous joindre Administrer
Copyright - Tous droits réservés 2011