Arbres

Pour une ville plus verdoyante

Les objectifs relatifs aux arbres dans la Politique environnementale adoptée par la Ville de Varennes en 2010 étaient de favoriser le développement de la foresterie urbaine et de favoriser la préservation des arbres et des boisés. Ces objectifs s’inscrivent dans la volonté de la Ville de Varennes de rendre les milieux naturels, les parcs, les rues et les espaces publics plus verdoyants, d’augmenter la qualité de l’air, de réduire les îlots de chaleur et d’augmenter la qualité de vie et le bien-être de ses citoyens.

Dans cette optique, la Ville a revu au courant des dernières années  la réglementation relative aux arbres, que ce soit par rapport aux arbres exigés, aux essences interdites ou à la protection des arbres. La Ville a aussi adopté en 2015 un Règlement sur l’abattage qui demande aux citoyens d’obtenir gratuitement leur certificat d’autorisation avant d’effectuer l’abattage d’un arbre afin d’assurer la préservation des arbres en bonne santé et d’assurer le remplacement des arbres abattus.  

Arbres exigés

Tout terrain doit être agrémenté d’arbres, et ce dans un délai d’un an après l’émission du permis pour la construction du bâtiment principal. Les principes sont les suivants :

  • Au moins un arbre par tranche de 10 mètres de largeur de terrain, avec un minimum de 2 arbres par terrain. (Sauf pour un usage multifamilial, collectif ou mixte. Dans ces cas, un arbre est exigé par tranche de 150 m² de terrain n'étant pas occupé par des bâtiments principaux et des cases de staionnement minimalement exigées) ;
  • Au moins 50% des arbres exigés doivent être plantés en cour avant ;
  • Au moins 50% des arbres exigés doivent être des feuillus ;
  • Lors de la plantation, un feuillu doit comporter une hauteur minimale de 2 mètres par rapport au niveau du sol adjacent. Dans le cas d’un conifère, l’arbre doit comporter une hauteur d’au moins 1,25 mètre par rapport au niveau du sol adjacent. Les arbres doivent atteindre à maturité une hauteur minimale de 4 mètres.

Donc, un terrain conventionnel d’une résidence unifamiliale doit comporter au moins deux arbres, dont un feuillu, et un de ces deux arbres doit être planté en cour avant.

Protection des arbres

Tout abattage d'arbre nécessite un permis (Veuillez consulter la section Abattage d'arbres pour plus de renseignements).

Il est interdit:

  • L'étêtage ou l'écimage d'un arbre;
  • l'altération de l'écorce, du cambium ou des racines d'un arbre;
  • la modification du sol de façon à nuire à l'arbre;
  • l'élagage sévère d'un arbre à plus de 25% du volume des branches
  • la fixation d'un objet quelconque sur un arbre à l'exception d'un objet servant à l'acériculture;
  • la mise en contact d'un arbre avec de la chaleur dégagée par un feu ou une chaleur quelconque;
  • la modification de la pente des sols et de leur drainage de manière à faire obstacle à l'alimentation en eau, en air ou en élément nutritif à un arbre;
  • l'enfouissement en tout ou en partie du tronc d'un arbre en effectuant un remblai.

Tout arbre susceptible d'être endommagé à l'occasion d'un chantier de construction, de démolition ou lors de travaux d'aménagement paysager doit être protéger afin de le conserver dans un bon état.

Un arbre se définit comme suit: Plante ligneuse qui peut être composée d’un ou plusieurs troncs ne se ramifiant qu’à partir d’une certaine hauteur et qui mesure au minimum 125 cm pour un conifère et 200 cm pour un feuillu par rapport au niveau du sol adjacent et dont la taille minimale atteint 4 mètres à maturité (Règlement de zonage #707)

NOTE : Ceci constitue un résumé de certaines normes de la règlementation d'urbanisme, il n'a pas force de loi, le texte intégral des règlements est disponible dans la section Principaux règlements et politiques.

CITOYENS     ACTIVITÉS     INVESTISSEURS     PORTRAIT  
Offres d'emploi Plan du site URGENCE Pour nous joindre Administrer
Copyright - Tous droits réservés 2011